Ville de Champs-sur-Marne

Accueil > La mairie > Tribunes politiques

Redactionnel

Tribune politique

Septembre 2016

Tout afficher | Tout masquer

GROUPE ÉLUS COMMUNISTES ET CITOYENS

GROUPE DES ÉLUS SOCIALISTES

Champs sur Marne veut garder la maitrise sur l’urbanisation qui va transformer la ville.

« Alors que les chantiers autour du « pôle gare » (la ligne 16 du métro et le Grand Paris Express sont attendus en 2020) sont lancés, nous rappelons notre volonté de permettre d’encadrer les prix du foncier et notre ambition de la construction de programmes urbains durables, de qualité et qui permettent à tous de se loger ». Une « charte » devra être rédigée pour engager les professionnels à limiter les prix de vente, avec toujours l’objectif premier de permettre aux habitants de Champs sur Marne de rester vivre dans leur ville. Mais pas seulement ;
• Des prix plafonnés. Dans le neuf, ils ne devront pas excéder, selon les secteurs, inférieur au prix plafond parking compris. Et pour toute opération de plus de 30 logements, 10 % de l’offre devrait être en accession maîtrisée avec une première phase de commercialisation prioritaire aux Campésiens.
• Un suivi des copropriétés : le suivi des projets est aussi encadré. Les promoteurs devront organiser des formations pour aider les futures copropriétés à se former, et assurer un suivi de la qualité et des charges à payer.
• Un droit de regard sur les projets : la ville prévoit une grille d’analyse pour juger des projets selon différents critères autour de la qualité urbaine, architecturale, l’habitabilité et le développement durable. Ils seront notés, et le projet défendu par la ville sera celui qui aura obtenu la meilleure note au global. Nous souhaitons également que les nouveaux aménagements aident à implanter des projets culturels ou œuvres d’art dans l’espace public.
• Les promoteurs et grands opérateurs de l’immobilier francilien devront, alors, signer la « charte de la construction et de la promotion », comme cela se fait déjà dans d’autres communes, sur la ligne du Grand Paris Express.

 

 

RentrÉe scolaire : baisse de l’aide dÉpartementale sur la carte Imagine R

Nous savions déjà qu’une des premières mesures emblématiques de Valérie Pécresse, en opposition avec ses promesses de campagne, était d’augmenter le pass Navigo ! Autre mauvaise surprise, pour la rentrée scolaire, les parents franciliens et notamment ceux de Seine-et-Marne, voient augmenter tous les tarifs étudiants concernant la carte Imagine R.
En effet le nouveau conseil départemental a décidé de supprimer la gratuité des transports scolaires et de massivement diminuer ses aides aux transports scolaires pour l’année scolaire 2016-2017 permettant aux collégiens, lycéens et étudiants de se déplacer en Ile-de-France sur l’ensemble des réseaux Transilien SNCF, RATP et Optile. Ces aides permettaient aux familles de diminuer le prix de la carte de transport.
Ainsi les collégiens utilisateurs du réseau de Bus Optile devront maintenant dépenser 190€ pour une carte Imagine R. Pour les lycéens non boursiers, la subvention du département à hauteur de 50% étant totalement supprimée, les familles auront à leur charge 341,90€ soit le double de la dépense de l’année dernière.
De telles mesures ne sont pas acceptables; elles sont en opposition avec l’aide de rentrée scolaire dont les montants ont été revalorisés pour les familles éligibles.
L’éducation doit être accessible à tous …et cette mesure sur les transports va à l’encontre des valeurs d’égalité de notre pays.
Nous ne pouvons que déplorer cette mesure mise en place par le nouveau conseil départemental depuis son installation il y a 1 an qui se combine à des baisses drastiques aux associations de jeunesse et sport, la disparition de bébé bonus …

 

O. Daniel, J. Gobert, C. Kastelyn, L. Kazarian, S. Sarr, C. Thépaut,
T. Babec, S. Delestaing, C. Guédou, S. Russo

 

GROUPE APPARTENANT À LA MAJORITÉ MUNICIPALE

GROUPE ÉCOLOGISTE - LES VERTS

C'est la rentrÉe

C’est la rentrée et celle-ci prend naturellement le relais d’une saison estivale bien remplie, au regard de l’intéressant programme d’activités proposé aux campésiens au cours de cet été et de la réalisation des nombreux travaux d’embellissement de nos espaces publics.
Souhaitons que cette rentrée se déroule paisiblement et surtout qu’elle permette de retrouver confiance et sérénité, dans un quotidien considérablement malmené.
A cet égard, les dispositions prises par l’Education Nationale correspondent-elles à la réalité des besoins des élèves et des familles pour cette nouvelle rentrée scolaire ?
Permettez-nous d’en douter un peu, tant la logique budgétaire et la gestion arithmétique des effectifs priment toujours, par rapport à celle qui consisterait à proposer des classes moins pleines, avec des enseignants soulagées d’une charge de travail toujours plus croissante, où le nombre de postes est en régression, et où finalement les conditions d’accueil des élèves se dégradent au fil du temps.
L’incertitude qui plane encore à ce sujet sur quelques-unes de nos écoles et dans le second degré est évidemment là pour nous le rappeler.  
Que faut-il penser par ailleurs de ce discours assurément optimiste qui nous rappelle sans cesse « que cela va mieux », alors que tout un chacun constate le contraire dans son quotidien ?
Là aussi, nous avons vraiment l’impression de vivre en décalage avec nos élites et ceux qui nous gouvernent, qui, confortablement installés dans leur cocon sous les ors de la République, n’arrivent même plus à voir la triste réalité dans laquelle nous sommes.
La période électorale qui se profile risque malheureusement d’accentuer ce phénomène, tant les uns et les autres n’ont qu’une seule chose en tête, garder le pouvoir ou le prendre coûte que coûte.

 

Jean-François PIOTROWSKI, Micheline DAL FARRA et Florence BRET-MEHINTO

 

Texte non parvenu

GROUPE D'OPPOSITION CHAMPS TOUS ENSEMBLE

 

Agir ensemble

Le devoir des responsables politiques est de répondre aux attentes des habitants et ce d' autant plus quand les menaces et les inquiétudes sont aussi fortes qu'actuellement.
C’est donc avec consternation que nous constatons que non seulement aucune réponse crédible n'est apportée dans tous les domaines mais qu'au surplus, les mensonges, les reniements ou les improvisations de ce gouvernement génèrent ou créent des problèmes et fracturent notre société qui aurait tant besoin d'unité.
Et ce qui est vrai au plan national l'est au plan local.
Ainsi, quelles sont les vraies solutions qui auraient été  mises en œuvre pour résoudre les problèmes cruciaux de l'emploi local, du logement, de la sécurité et de la tranquillité quotidienne ou pour résoudre les nuisances spécifiques des camps de Roms.
A cet égard, nous rappelons au surplus qu'à Champs, nous voulons créer une Police municipale et implanter la vidéo-surveillance ce qui permettra d'aider les forces de l'ordre au quotidien ou lors d'incidents comme ceux du 14 juillet dernier.
Et donc, non seulement le gouvernement n’assume pas ses missions mais il plombe celle des élus locaux par la baisse des dotations ou le transfert de charges.
Cela ne peut plus continuer!
Il est nécessaire de rétablir les valeurs d’autorité, de responsabilité, de sécurité et de liberté.
A l'aube d'échéances capitales, en vous mobilisant à nos côtés, vous agirez pour la France et pour Champs sur Marne.


Notre partenaire : www.vmchamps.com/
Facebook : www.facebook.com/ChampsTousEnsembleAvecEricBitbol
Contact : champstousensemble@gmail.com

ERIC BITBOL-CHANTAL JEUNESSE-JEAN PATRICK MARTY-AGNES MIQUELEMMANUEL PEREZ-DOMINIQUE MOEBS-BERNARD CHAMPES

 

 






Flux rss    Haut de page

© Mairie de Champs-sur-Marne  |  Contact  |  Plan du site  |  Mentions légales  |  Accessibilité

Flux rss    Haut de page

© Mairie de Champs-sur-Marne  |  Contact  |  Plan du site  |  Mentions légales  |  Accessibilité