Ville de Champs-sur-Marne

Accueil > La mairie > Tribunes politiques

Redactionnel

Tribune politique

Mai 2016

GROUPE ÉLUS COMMUNISTES ET CITOYENS

GROUPE DES ÉLUS SOCIALISTES

Naufrage en MÉditerranÉe :

"Colère et indignation devant la politique européenne"

Tout semble confirmer une nouvelle tragédie en Méditerranée qui pourrait être la pire de ces douze derniers mois. Selon les témoignages recueillis par le Haut-Commissariat aux réfugiés de l'ONU (ONU HCR), près de 500 personnes auraient perdu la vie dans le naufrage d'un navire qui a coulé entre la Libye et l'Italie. 41 rescapés ont été secourus et débarqués en Grèce. Ils ont témoigné de leur calvaire.
Depuis le début de l'année, il y a eu 1250 morts et disparus parmi celles et ceux qui viennent chercher en Europe protection, sécurité et vie décente.
Ce nouveau drame ne peut que provoquer colère et indignation devant le refus persistant et criminel des autorités européennes d'organiser de véritables voies régulières pour l'admission des réfugiés et demandeurs d'asile en Europe, notamment par la mise en place de programmes de réinstallation et d'admission humanitaires et de regroupement familial. À cet égard, la couverture du magazine Valeurs actuelles titrant cette semaine « 40 ans de regroupement familial : le suicide français » est proprement abject et constitue un mensonge délibéré sur le nombre de migrants ces dernières années dans le cadre d'un droit reconnu au plan international et européen en France, et les "conséquences" de leur participation à la vie de notre pays.

 

 

Pour une ville participative !

La municipalité de Champs sur Marne a cherché à évoluer pour mieux impliquer la population dans les prises de décision, au travers des conseils de quartier, de réunions sur le projet du Grand Paris…
Aujourd’hui il faut passer un autre cap car l’avenir de notre ville a besoin de l’investissement, des idées, des questionnements, des réflexions de chacun pour solutionner les problèmes dans nos différents quartiers (propreté, entretien, incivilités…) et penser notre ville. Celle-ci va changer : le Plan local de l’urbanisme induit de nouvelles perspectives d’aménagement, une gare du Grand Paris va voir le jour… Les habitants ne peuvent être seulement observateurs ou réceptacles des choix d’experts ou d’élus.
Plus encore pour l’animation de notre ville, la dynamique culturelle, le développement commercial, il est nécessaire d’intégrer les usagers, mais aussi les professionnels, commerçants…
Nous élus avons reçu en 2014 la légitimité de l’élection mais cela ne saurait priver les Campésiens de participer aux choix, aux orientations budgétaires, de définir le type de services publics qu’ils attendent au regard de leurs difficultés mais aussi des contraintes financières qui pèsent sur les collectivités locales. Pas besoin d’autre expérience ou d’expertise que celle de la vie pour pouvoir participer à la vie de la ville !
Aussi promouvons-nous l’idée, en écho avec ce que peut faire le service citoyenneté, de réunir plus régulièrement les conseils de quartier, de mettre en place des réunions avec les acteurs ressources et les habitants sur les problématiques récurrentes (sécurité, propreté…), de penser la culture comme moyen de redynamiser le centre-ville, donner aux commerçants l’envie de s’installer. Les projets personnels des uns peuvent devenir de vrais enjeux collectifs s’ils sont partagés et aidés…
La participation active est fondamentale aujourd’hui où les Français se questionnent sur la représentation politique. Et cela nous socialistes en sommes convaincus !

 

O. Daniel, J. Gobert, C. Kastelyn, L. Kazarian, S. Sarr, C. Thépaut,
T. Babec, S. Delestaing, C. Guédou, S. Russo

 

GROUPE APPARTENANT À LA MAJORITÉ MUNICIPALE

GROUPE ÉCOLOGISTE - LES VERTS

rÉorganison interne

Fidèles aux engagements pris devant les habitants en mars 2014, nous avons décidé de former un nouveau groupe, et par là même acté notre retrait du groupe socialiste, pour continuer à travailler sereinement et en toute cohérence, au sein de la majorité municipale et de l’équipe conduite par le Maire.
Nous ne souhaitons pas travailler dans la polémique et/ou la contestation futile et permanente des orientations municipales, pour lesquelles nous en sommes d’autant plus parties prenantes, que nous y participons avec enthousiasme, responsabilité, et une totale liberté de pouvoir y proposer tout ce que nous souhaitons.
Notre objectif ne s’inscrit pas dans une démarche partisane, mais dans une recherche de qualité de vie et d’accompagnement des besoins des campésiens sur un plan local.
Aussi notre groupe, sans ambiguïté, a voté le budget municipal 2016 et souligné la politique restrictive conduite par le gouvernement en direction des collectivités territoriales.  
Nous pensons en effet que le retour à l’équilibre des comptes publics ne peut pas se faire sur le dos des collectivités, dans le sens où elles ne sont pas responsables des déficits publics, et de surcroit, en subir les conséquences par une diminution sans précédent des dotations d’état.
Notre contribution à l’effort national ne peut s’entendre que si elle est justement répartie et qu’elle ne met pas en péril, nos politiques locales, nos actions et les services à rendre aux habitants.

 

Jean-François PIOTROWSKI, Micheline DAL FARRA et Florence BRET-MEHINTO

 

eh ho la gauche, au secours !

TAFTA
Le principe de précaution c’est le principe de l’action précoce. En l’absence de certitude et en cas de danger grave et irréversible pour l’environnement et la santé humaine, il conduit à l’adoption de mesures provisoires et proportionnées.  C’est en quelque sorte un principe de bon sens.
L’accord transatlantique ou TAFTA voudrait inverser la charge de la preuve, c’est-à-dire supprimer ce principe.
En dévoilant une partie des documents confidentiels de ce traité de libre-échange entre les États-Unis et l’Union Européenne Green Peace a rétabli une part de démocratie, car la démocratie et le secret ne font pas bon ménage, surtout quand les intérêts financiers des multinationales sont en jeu.
Nucléaire et compteurs LINKY
Antidémocratique et anti écologique l’énergie nucléaire l’est aussi. Issue de la recherche militaire le nucléaire ne s’est jamais affranchi de la culture du secret. Il faut reconnaître que la dangerosité extrême de l’énergie nucléaire incite au tout sécuritaire. L’État nucléaire ne peut être que totalitaire.
Après tant d’années de propagande mensongère d’EDF et d’AREVA nous sommes devenus naturellement méfiants. Nous savons par exemple que l’énergie atomique est d’un coût catastrophique : Engloutissement du budget national de la recherche, entretien et démantèlement des centrales, gestion des déchets, auto assurance de l’État, investissements non maîtrisés à l’étranger et échec de l’EPR.
Aussi quand on nous présente les compteurs LINKY et que l’on nous affirme que ce n’est pas de la compétence de la Commune, cela nous parait pour le moins inquiétant. Nous sommes tout de même certains d’une chose : nos factures d’électricité ne diminueront pas.
Nuit Debout
L’espoir suscité par Nuit Debout est malheureusement terni par de nombreuses manifestations de casse et d’intolérance. Dommage car la Gauche et l’Écologie ont plus que jamais besoin de profondeur de pensée… sans ostracisme ni slogans ridicules.
« Nous tisserons le linceul du vieux monde,
Car on entend déjà la révolte qui gronde. »
Les Canuts chant révolutionnaire 

Pour le groupe « Les Verts » Martine Bombart, Alain Leclerc

GROUPE D'OPPOSITION CHAMPS TOUS ENSEMBLE

 

Ca va mieux !!!

Donc, vous ne vous en doutiez pas mais il parait que ça va mieux !
Edifiant n’est-ce pas ?
Alain  disait que le pouvoir rend fou. C’est une hypothèse car franchement, la « méthode Coué » a des limites et on ne peut pas se moquer des gens par un tel déni des réalités.
Ce Gouvernement est une vraie pétaudière dont l’action est incompréhensible et inefficace dans tous les domaines. En réalité, le chômage, la précarité, l’insécurité, les prélèvements fiscaux et autres explosent alors que le pouvoir d’achat s’effondre.
Et ça irait mieux ?
Comment ne pas voir les colères, les désespoirs, les inquiétudes, les révoltes !
Quel mépris finalement pour celles et ceux qui, comme nous, vivent les difficultés quotidiennes et qui attendent des actes concrets au lieu de ces piètres manipulations.
Nous, nous connaissons vos attentes et nous vous remercions de nous en faire part. A Champs, elles sont diverses que ce soit sur les camps de Roms, les travaux autour de la Gare mais aussi, par exemple,  sur les compteurs Linky. Mais vous savez aussi que les dotations de l’Etat sont en chute libre ce qui est catastrophique pour les investissements, les possibilités d’intervention des élus locaux et une vraie menace pour les politiques de proximité auxquelles nous sommes attachés.
La situation est évidemment pire que jamais. Raison de plus pour apprécier certains moments rares. Ainsi,  du 20 au 22 mai prochain, nous vous invitons à venir au Marché de Printemps, à la farandole des associations et, le 21,  au Château de Champs ou vous pouvez vous inscrire pour participer à la création d’une œuvre lumineuse nocturne dans les jardins. Et puis, c’est vrai qu’à choisir, nous préférons naturellement les illuminations… aux enfumages.


Notre partenaire : www.vmchamps.com/
Facebook : www.facebook.com/ChampsTousEnsembleAvecEricBitbol
Contact : champstousensemble@gmail.com

ERIC BITBOL-CHANTAL JEUNESSE-JEAN PATRICK MARTY-AGNES MIQUELEMMANUEL PEREZ-DOMINIQUE MOEBS-BERNARD CHAMPES

 

 






Flux rss    Haut de page

© Mairie de Champs-sur-Marne  |  Contact  |  Plan du site  |  Mentions légales  |  Accessibilité

Flux rss    Haut de page

© Mairie de Champs-sur-Marne  |  Contact  |  Plan du site  |  Mentions légales  |  Accessibilité