Ville de Champs-sur-Marne

Accueil > La mairie > Tribunes politiques

Redactionnel

Tribune politique

juin 2015

GROUPE ÉLUS COMMUNISTES ET CITOYENS

GROUPE DES ÉLUS SOCIALISTES

La rÉforme territoriale en cours poursuit et aggrave la mise en concurrence des territoires.

Le département est l’échelon pertinent en matière de politiques sociales, de cohésion territoriale et sociale et, c’est aussi, au quotidien, le principal partenaire des communes. Or, la réforme ne permettra pas une gestion effi cace de l’action publique locale.
Chaque collectivité doit disposer de compétences identifi ées, mais non exclusives, d’outils de coopérations et de moyens pour agir en faveur de projets partagés. C’est pourquoi nous défendons le maintien de la compétence générale aux régions et aux départements, alors même que ce projet de loi la supprime.
La réforme nous a été présentée comme « un moyen de réaliser des économies » à un niveau situé entre 12 milliards et 25 milliards d’euros par an. Plusieurs analyses, dont celle qui fi gure dans le rapport de la commission des fi nances du Sénat, s’accordent désormais sur le fait qu’à court terme, les transferts de compétences envisagés pourraient entraîner une augmentation des dépenses.
En ce qui concerne les intercommunalités, le texte engage leur « fusion à marche forcée » des bassins de vie. La fi xation d’un seuil à 20 000 habitants est une incohérence. Elle est d’ailleurs critiquée de toutes parts. La carte intercommunale, issue de la loi de 2010, vient seulement de s’appliquer.
La logique et le bon sens auraient voulu qu’on laisse le temps aux nouveaux EPCI de se mettre en place et de mettre en oeuvre les compétences dont, pour la plupart, ils viennent d’hériter.

 

 

Penser la ville de demain, c’est maintenant !

Le nouveau plan local d'urbanisme (PLU) est actuellement en cours d'élaboration.
Le PLU est un document d'urbanisme, qui donne à voir ce qu’est notre projet pour la ville. En eff et, il organise le développement de la commune en fi xant les règles d'urbanisme telles que les zones constructibles, les prescriptions architecturales, les évolutions des parcelles...
Soucieux de l'évolution de la ville, les élus du groupe socialiste s'investissent dans ce travail et souhaitent que Champs-sur-Marne continue d'être une ville agréable conservant un juste équilibre entre développement urbain et préservation des espaces verts et du patrimoine.
Certes au regard de notre proximité à Paris et de l’accueil prochain d’une gare du Grand Paris express, nous avons des obligations en terme de densification. Celle-ci doit être réfl échie sur le long terme et non au coup par coup des opportunités foncières et immobilières pour ne pas rompre avec les formes urbaines actuelles. Augmenter les hauteurs sans penser les volumes serait une aberration. Nous refusons donc que des bâtiments sans cesse plus hauts et sans réfl exion sur la gestion des espaces publics/privés soient construits.
Nous sommes soucieux de continuer à promouvoir une ville socialement et fonctionnellement mixte qui accueille non seulement des logements, mais aussi les équipements publics nécessaires et favorise le développement des activités économiques. Avoir de l’ambition pour notre ville et continuer à en maîtriser ensemble l’avenir, c’est également avoir de l’ambition pour notre future agglomération en promouvant un périmètre pertinent constitué du Val Maubuée, Marne et Chantereine et la Brie Francilienne. Nous vous souhaitons à tous de bonnes vacances d'été.

 

O. Daniel, F. Bret-Mehinto, J. Gobert, C. Kastelyn, L. Kazarian, S. Sarr,
C. Thépaut, T. Babec, S. Delestaing, C. Guédou, J.-F. Piotrowski, S. Russo

 

GROUPE ÉCOLOGISTE - LES VERTS

GROUPE D'OPPOSITION CHAMPS TOUS ENSEMBLE

Tafta ou traitÉ transatlantique de libre Échange.

Nous avons au moins trois bonnes raisons d’être en opposition à ce traité :
• L’alignement des marchés sur les normes des États-Unis est particulièrement dangereux pour l’environnement. Ce serait la porte ouverte aux OGM, à l’exploitation des gaz de schiste, à l’élevage intensif et à toutes les expérimentations animales.
• La suppression des barrières commerciales entrainera un aff aiblissement des acquis sociaux et des normes de sécurité. C’est en réalité un appauvrissement de l’Europe au profi t des multinationales qui se dessine sur fond de mondialisation libérale.
• Le secret des négociations confi rme l’aspect anti démocratique du futur traité. La volonté manifeste est d’attribuer plus de pouvoirs aux sociétés privées au détriment des États. Ce serait une pierre de plus en faveur de l’économie au service des plus riches contre la démocratie.
La Dette ou l’histoire d’une imposture
Nous ne retrouverons jamais des taux de croissance comparables aux années d’après guerre. Une croissance d’1,5% est déjà énorme et provoquerait au bout de trente ans une progression de 50%. Sous prétexte de dette et d’absence de croissance gigantesque du PIB, l’Europe voudrait nous culpabiliser. Notre véritable dette envers les générations futures est écologique et non économique, comme si l’accroissement du capital ne comblait pas largement les défi cits économiques passagers.
Ne laissons pas à nos enfants un désert radioactif mais un pays structuré et agréable à vivre. Cela commence par la décroissance, la prédominance de la démocratie sur l’économie.

Intercommunalité
Les écologistes ont toujours été favorables à la coopération intercommunale.
Dans le contexte de la mondialisation, un nouveau découpage du mille-feuilles territorial nous semble indispensable, à commencer par la suppression des départements et la mise en valeur des communes, intercommunalités et régions. Mais aujourd’hui les méthodes autoritaires des préfets ne sont pas admissibles et nous demandons à nouveau une intercommunalité choisie démocratiquement et non technocratiquement.

Pour le groupe « Les Verts » Martine Bombart, Alain Leclerc

Au coeur de vos prÉoccupations quotidiennes

Alors que le retour des jours ensoleillés devrait surtout être un motif de satisfaction,force est de constater que vous êtes nombreux à redouter que des problèmes plus ou moins récurrents perdurent. Ainsi, ces motos bruyantes qui circulent si rapidement sur les routes et trottoirs. Combien de personnes et notamment de personnes âgées, malades ou parents de jeunes enfants sont plus qu'exaspérées.
Le bruit, en ces temps où nous avons la tentation de laisser les fenêtres ouvertes, d'être dehors... n'est pas simplement une gêne mais une véritable atteinte à la santé publique. C'est aussi vrai de certains rassemblements tardifs, pas nécessairement agressifs, mais souvent irrespectueux de la tranquillité des habitants. Vous pensez que nous sommes éloignés de la grande politique… c'est sans doute vrai.
En revanche, nous sommes au coeur de vos préoccupations quotidiennes et c’est la raison pour laquelle nous intervenons auprès de la Municipalité sur ces sujets.
Que ce soit sur ces sujets ou sur des dossiers plus techniques comme le budget de la commune, ou politiques comme le contrat de développement territorial qui défi nit la Ville de demain ou sur les questions de sécurité, d’éducation ou d’environnement… vous pouvez avoir l’assurance que nous nous exprimons d’abord comme des habitants car nous sommes vos représentants.
C’est également ainsi que nous abordons les sujets liés aux évolutions de l’intercommunalité
avec les communes et que nous apprécions objectivement les conséquences que celle-ci aura notamment sur notre quotidien.

Pour nous, la politique – la vraie – c’est ça !
Bien à vous.


Retrouvez nous sur :
Internet : www.champstousensemble2014.sitew.fr/ - Notre partenaire : www.vmchamps.com/
Facebook : www.facebook.com/ChampsTousEnsembleAvecEricBitbol
Contact : champstousensemble@gmail.com

ERIC BITBOL-CHANTAL JEUNESSE-JEAN PATRICK MARTY-AGNES MIQUELEMMANUEL PEREZ-DOMINIQUE MOEBS-BERNARD CHAMPES






Flux rss    Haut de page

© Mairie de Champs-sur-Marne  |  Contact  |  Plan du site  |  Mentions légales  |  Accessibilité

Flux rss    Haut de page

© Mairie de Champs-sur-Marne  |  Contact  |  Plan du site  |  Mentions légales  |  Accessibilité