Ville de Champs-sur-Marne

Accueil > La mairie > Tribunes politiques

Redactionnel

Tribune politique

Décembre 2018

GROUPE ÉLUS COMMUNISTES ET CITOYENS

GROUPE DES ÉLUS SOCIALISTES

Nous sommes en prEsence d'un mouvement populaire
d’une ampleur inEdite depuis des annEes

Apparu pour refuser la hausse insupportable des prix des carburants, le mouvement des « gilets jaunes » a exprimé en plus la colère de centaines de milliers d’ouvriers, d’employés, de retraités, de précaires et privés d’emploi, de femmes souffrant de l’inégalité des salaires et des retraites, de jeunes en proie à l’angoisse de l’avenir. Toutes et tous veulent vivre, et non plus survivre, vivre dignement et être respecté.  Depuis le début du mouve­ment, les contenus, les revendications se sont précisées, affinées. Elles posent la question fondamentale de la répartition des richesses, du coût exorbitant du capital pour notre société. Les mots d’ordre sont clairs : hausse du SMIC et des salaires, hausse des retraites, justice fiscale avec le rétablissement de l’ISF et une lutte plus efficace contre l’évasion fiscale. Elles expriment aussi de meilleurs services publics, Elles traduisent enfin une profonde colère de ne pas être écouté, balayant aussi d’un revers de main les partis politiques, les syndicats et demandant la démission du Président de la république, lequel catalyse toute la colère. Et cette colère, c’est celle d’un peuple qui se sent méprisé, exploité alors qu’une infime minorité affiche une richesse insolente. Alors faisons ce choix d’être pleinement avec celles et ceux qui se mobilisent en ce moment, qu’ils aient un gilet jaune ou non. Ne demandons pas à tous ceux qui se battent aujourd’hui d’être comme nous, évitons de leur « donner des leçons ». Prenons-les comme ils sont, avec leur sincérité, leurs excès, leurs contradictions. Mais reconnaissons aussi que depuis plus d’un mois que ce mouvement existe, il a affiné ses revendications et, pour le coup, chacun où qu’il soit a largement participé à les alimenter. Macron a dû consentir à de premiers reculs. Pour autant, il est clair que le pouvoir n’a nullement l’intention de changer de cap. Il persiste à épargner les riches et le capital. Rien sur l’ISF, les dividendes, le rôle des banques et l’évasion fiscale.

 

 

 

 

NON AU BETONNAGE DU CENTRE-VILLE

Avec l’arrivée du métro automatique à Champs sur Marne (Grand Paris Express), notre ville est devenue une cible pour les promoteurs, prêts pour certains à « bétonner » sans se préoccuper de l’harmonie urbanistique de notre ville.
En prévision de ce risque, la municipalité a adopté un Plan Local d’Urbanisme protecteur, renforcé dernièrement par une modification plus restrictive encore.
Mais l’appât du gain décuple l’imagination de promoteurs avides d’opérations juteuses ! La majorité municipale et particulièrement vos élus socialistes, sont extrêmement vigilants aidés par un service urbanisme municipal de grande qualité, afin de tenter de contrecarrer ces opérations.
Souvent, les promoteurs revoient leurs prétentions à la baisse et coopèrent avec la Ville, mais il est des cas où le dialogue est inutile, ceux-ci n’entendant pas raison, comme avenue du Général de Gaulle. Récemment, nous n’avons pu nous appuyer sur l’Architecte des Bâtiments de France, pas assez dur à notre sens avec deux projets à proximité du Château (Malnoue/Victor Hugo). Cela risque d’avoir un effet boule de neige et entrainer la mutation d’ilots aujourd’hui de basse hauteur en immeubles sans aucun lien avec notre paysage urbain.
Les élus socialistes disent NON au bétonnage de Champs sur Marne ! Nous alertons les Campésiens qui pourraient vendre leur terrain à des promoteurs : adressez-vous au service « urbanisme », très compétent, avant de céder aux sirènes de ceux-ci. Leurs arguments sont parfois fallacieux ! Nous devons lutter contre la défiguration de notre ville ensemble !

 

 

O. Daniel, J. Gobert, C. Kastelyn, L. Kazarian, S. Sarr, C. Thépaut, T. Babec,
S. Delestaing, C. Guédou, S. Russo

 

GROUPE ÉCOLOGISTE - LES VERTS

GROUPE D'OPPOSITION CHAMPS TOUS ENSEMBLE

Nous vous souhaitons,
A toutes et A tous, une belle annEe 2019.

Nous vous souhaitons de respirer un air pur, de boire de l’eau claire et de manger des produits sains, issus d’une terre bien grasse.
Nous vous souhaitons une belle année de démocratie, qui commence par la mise en place de cahiers de doléances, coutume datant du moyen âge. A cette époque des chevaliers faisaient vœu de pauvreté et juraient de défendre la veuve et l’orphelin. Aujourd’hui les puissants détroussent les petites gens : belle progression.
Nous souhaitons l’arrêt de toutes les régressions que l’on appelle cyniquement « réformes » depuis trop longtemps.
Nous souhaitons à tous de retrouver la dignité d’avoir un emploi et d’en vivre décemment.
Nous souhaitons le retour des coquelicots dans nos champs, c’est-à-dire l’interdiction de tous les pesticides de synthèse, poisons qui détruisent tout ce qui est vivant. Des rassemblements ont lieu tous les premiers vendredis de chaque mois.
Nous vous souhaitons une belle année, pleine d’utopie et de dignité, dans notre commune perdant régulièrement ces compétences et ses moyens financiers. Mais ça, c’est une autre histoire.
« Le dialogue humanise le monde » Hannah Arendt

 

Pour le groupe « Les Verts » Martine Bombart, Alain Leclerc

 

Subtils ? sincEres oui

Nous ne sommes pas vraiment des spécialistes des pensées trop complexes ou trop simplistes voire des « intelligences subtiles ». Nous, nous contentons de vivre dans le monde réel, d’avoir des idées claires et de croire en des valeurs fortes pour améliorer notre vie quotidienne.
Ainsi, nous refusons les tentatives des technocrates de s’imposer face aux élus locaux qui sont légitimement les élus de proximité.
Nous sommes des réformateurs. Pas pour fragiliser la société et précariser les gens au nom des intérêts financiers mais pour trouver les bons équilibres. Sans adhérer à toutes les revendications exprimées notamment par les gilets jaunes, nous en comprenons le sens comme citoyens et élus de terrain.
Aux improvisations désastreuses que nous constatons au niveau national, nous préférons le travail raisonnable et ferme qui est une marque de respect envers les habitants.
Raisonnable: toutes nos prises de position sont motivées par le seul intérêt général.
Fermeté: les forces de l'ordre que nous saluons doivent être soutenues par les élus locaux d'où notre volonté de mettre en œuvre la vidéo – surveillance et une police municipale qui font bien défaut à Champs.
Alors, en ces périodes de bonnes résolutions, nous nous engageons envers vous à poursuivre dans cette voie. Nous vous souhaitons de bonnes fêtes de Noël et de fin d'année, ces moments uniques et magiques faits d’émotions, de joie, de promesses et de souvenirs.
Bien à vous tous

 

ERIC BITBOL - CHANTAL JEUNESSE - JEAN PATRICK MARTY - AGNES MIQUEL - EMMANUEL PEREZ - DOMINIQUE MOEBS - BERNARD CHAMPES

 






Flux rss    Haut de page

© Mairie de Champs-sur-Marne  |  Contact  |  Plan du site  |  Mentions légales  |  Accessibilité

Flux rss    Haut de page

© Mairie de Champs-sur-Marne  |  Contact  |  Plan du site  |  Mentions légales  |  Accessibilité