Ville de Champs-sur-Marne

Accueil > La mairie > Tribunes politiques

Redactionnel

Tribune politique

juin 2018

GROUPE ÉLUS COMMUNISTES ET CITOYENS

GROUPE DES ÉLUS SOCIALISTES

Le constat fait par Jean-Louis Borloo dans son rapport « Vivre ensemble, vivre grand pour une réconciliation nationale » est sans appel et rejoint les enjeux que nous portons, ici.
Non, les actions engagées dans nos quartiers n’ont pas été inutiles et bien au contraire ont permis d’améliorer les conditions de vie tout en continuant à créer de la croissance.
Oui la complexité des contraintes administratives alliée à la baisse des engagements financiers de l’Etat a asphyxié toute dynamique en réduisant le nombre de contrats aidés, diminuant les aides à la réalisation de logements sociaux, baissant les dotations générales de fonctionnement, supprimant les aides aux maires bâtisseurs, baisse des APL, le flou sur l’avenir des départements, échelon ô combien important pour la question de la politique de ville.
Contrairement à certaines allégations, nos quartiers ne bénéficient pas de largesses financières de l’Etat ! Au contraire les QPV disposent de 30% de capacités financières en moins, alors que leurs besoins sont de 30% supérieurs à la moyenne.

-Oui ces quartiers qui accueillent, intègrent, ont besoin d’égalité d’engagement pour progresser.
Oui, la République doit traiter le mal à la racine :
refaire société, éduquer et insérer :
-Comprendre enfin que notre nation est riche du potentiel de cette jeunesse.
-Or, les annonces du Président de la République, le mardi 22 mai 2018, ne révèlent pas cette volonté.
 Il invoque l’échec des précédents plans mais n’en inverse pas les logiques.
-sur la base de ce rapport et des pistes de réflexion qui y sont énoncées, s’ouvre un débat permettant de déboucher sur des propositions concrètes.

 

 

Texte non parvenu

 

GROUPE ÉCOLOGISTE - LES VERTS

GROUPE D'OPPOSITION CHAMPS TOUS ENSEMBLE

Texte non parvenu

 

L’abandon

Elus de proximité et du quotidien, nous savons que, comme nous, vous aspirez légitimement à la sécurité et  à la tranquillité et nous soutenons les Policiers qui font un travail remarquable alors que le gouvernement, par son laxisme et sa passivité, est responsable de l’abandon que nous ressentons face à la montée de la délinquance et d’autres phénomènes inacceptables .
Des décisions de natures diverses aggravent ce contexte. Ainsi, le report du Grand Paris Express est désastreux en termes de désenclavement. Le rapport Borloo bien qu'imparfait ne méritait pas un rejet humiliant par celui qui l’avait pourtant commandé. La technocratie tente de mettre au pas en matière budgétaire les élus qu’on tente de contourner par un Conseil présidentiel des villes, un gadget sans légitimité. Et que dire des faux-semblants en matière de fiscalité locale, de la situation des retraités, des personnes handicapées, des populations fragilisées, précarisées … et  des services publics qui n’arrivent plus à remplir leurs missions.
Ces abandons sont des réalités que nous constatons et subissons au quotidien. Ils minent la Démocratie locale et n’augurent rien de bon. En ce qui nous concerne, nous sommes déterminés à agir tant pour assurer la sécurité que pour rétablir l’autorité des élus locaux et nous faisons nôtre cette citation d’Antoine de Saint-Exupéry. "Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir mais de le rendre possible.

 

ERIC BITBOL - CHANTAL JEUNESSE - JEAN PATRICK MARTY - AGNES MIQUEL - EMMANUEL PEREZ - DOMINIQUE MOEBS - BERNARD CHAMPES

 






Flux rss    Haut de page

© Mairie de Champs-sur-Marne  |  Contact  |  Plan du site  |  Mentions légales  |  Accessibilité

Flux rss    Haut de page

© Mairie de Champs-sur-Marne  |  Contact  |  Plan du site  |  Mentions légales  |  Accessibilité